Version Quatre de l'Académie- School Life- Romance- Magical
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un lourd quotidien.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Matteo Vanetti

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 08/08/2016

MessageSujet: Un lourd quotidien.   Mer 17 Aoû - 13:07

Matteo traînait dans le jardin de l'académie en milieu d'après-midi. Après avoir marché quelques minutes, il s'installa au pied d'une statue à l'honneur du fondateur de l'académie. Ce n'était pas non plus comme si l'homme l'intéressait vraiment vu que l'élève s'assit simplement à ses pieds. Sortant sa vieille game boy de sa poche, il se mit à jouer à Tetris comme si de rien n'était.
La plage lui manquait tellement. Les cours n'allaient pas tarder à commencer aussi. Il ne désirait pas se faire remarquer plus que nécessaire. Et, aller au sable seul ne serait pas une bonne idée, même si l'envie de dompter les vagues le titillait de plus en plus.
L'italien commençait à se perdre dans ses rêves de surfeur qui se transformèrent bien vite. La plage devint un lit. Il ne se vit plus entrain de surfer mais de coucher devant une caméra. Son travail. Il finissait toujours par le rattraper. Malheureusement. Matteo ne se laissa pas abattre, rentra sa console dans sa poche et reprit son chemin en chantonnant, histoire de s'occuper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashley Kingsley

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 09/08/2016

MessageSujet: Re: Un lourd quotidien.   Jeu 18 Aoû - 1:04

Cachée derrière une petite haie d'un mètre trente de hauteur tout au plus, la jeune femme venait de terminer une passe et se rhabillait en quatrième vitesse. Ce n'était pas bien compliqué, vu le peu de tissu qu'elle portait... M'enfin, qu'y avait-il de mal à cela ? Elle aimait mettre son corps en valeur et vu la chaleur qu'il faisait, il était hors de question de se couvrir plus qu'elle ne l'était - c'est-à-dire un t-shirt qui dévoilait son nombril et un mini-short qui découvrait presque ses fesses. Avant que les cours ne commencent, la jeune femme était décidée à se trouver des clients au sein de l'académie, dans le plus grand secret, de peur de se faire renvoyer. Mais elle savait que les personnes qu'elle trouvait n'iraient pas la balancer. Ils n'avaient pas de petite-amie et ça les arrangeait bien trop d'avoir une jolie fille pour se soulager. Et puis, bientôt, ses clients seraient son bouclier. Si l'un cafardait, tous les autres lui retomberaient dessus à coup sûr. Et elle, elle n'aurait qu'à dire aux professeurs qu'il l'avait violée et qu'il l'avait menacée si elle en parlait.
Enfin bref. Il lui fallait absolument des personnes pour lui assurer des revenus plus ou moins fixe avant le début des cours. Après ce moment-là, elle n'aurait plus le temps de s'occuper de trouver des gens, elle devrait absolument être exemplaire dans ses études. Elle ne partait de rien. Elle avait tué sa mère en venant au monde et son père était une ivrogne, un criminel, une sous-merde. Elle voulait s'en sortir, prouver au reste du monde - bien que celui-ci ne se préoccupait pas d'elle - qu'elle pouvait très bien réussir dans la vie en ayant pourtant été une moins que rien dès le départ.

Une fois vêtue, elle se releva et enjamba les buissons comme si de rien n'était, avant de compter les billets qu'elle avait gagnés. 1000 euros, avec le pourboire, c'était pas mal.
Alors qu'elle les fourrait dans sa poche, elle heurta brutalement un autre élève et manqua de retomber sur les fesses. Ses talons ne l'aidaient pas vraiment à garder l'équilibre, mais elle se rattrapa pourtant sans trop de difficultés. En revanche, elle foudroya du regard le jeune homme face à elle.

- Regarde devant toi quand tu marches, crétin, lâcha-t-elle d'une voix méprisante.

Elle détestait qu'on la bouscule. Et en général, elle n'aimait pas les élèves de cette académie. Tous des putains de gosses de riches milliardaires. Mais bon, tout ce qui l'intéressait, c'était finir ses études dans cette prestigieuse académie et se faire de l'argent. Tant pis si elle devrait supporter durant trois ans des blaireaux de ce genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matteo Vanetti

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 08/08/2016

MessageSujet: Re: Un lourd quotidien.   Lun 10 Oct - 11:43

Matteo savait que cette académie ne renfermait pas que des gosses de riche mais aussi des prolétaires comme lui. Souvent très mal vu des autres, il se fichait guère de sa réputation, car pas mal le connaissait comme acteur porno. Le blond ne faisait rien inégal alors tant qu'il pouvait étudier en paix et vivre ses passions comme il le désirait. Généralement discret, il cherchait le moyen de pas se faire remarquer au contraire de la fille qu'il le bouscula. Ce fut elle qui sortit de nul part, devant lui. Son regard passa très vite sur sa tenue qui attirait l'oeil. Au vu de sa profession, aucune pensée particulière lui traversa l'esprit, il ne la vit aucunement comme une pute juste à cause de son style vestimentaire. Or, l'italien ne tarda pas à la ranger dans la catégorie Gosse de Riche. Pourquoi? Son comportement odieux suffisait. Ces élèves se mettaient, pour la plupart, au dessus des autres. Surtout, Matteo ne ressemblait à l'un deux. Il possédait des habits de sous-marque, plutôt correct bien que parfois abîmé. Bref.. Le ton employé, le petit "crétin" accompagné ne lui plût pas. Surtout que lors de la bousculade, sa console tomba et il marcha accidentellement dessus. Sans un mot de plus, sans même une excuse à l'odieuse jeune femme, il ramassa sa console et reprit son chemin. Sept mois d'économie envolé.. Génial. Son moral descendit au plus bas et le jeune homme s'en alla plus loin, remettant l'épave dans sa poche et retournant s'asseoir où il s'était installé de base.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashley Kingsley

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 09/08/2016

MessageSujet: Re: Un lourd quotidien.   Dim 25 Déc - 21:56

En le voyant marcher sur sa propre console, elle pensa immédiatement qu'il était vraiment débile et empoté. Elle ne comprenait pas comment il avait réussi à la piétiner dans la bousculade. Néanmoins, au fond, elle s'en foutait.
En le voyant partir sans s'excuser, elle avait fait les gros yeux et lui fit un doigt d'honneur en le traitant de pauvre con, tout en tournant les talons à son tour. Oui c'est une rageuse.

Là-dessus, elle quitta les lieux en se souvenant de son visage. Au cas où ils se recroiseraient dans les couloirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un lourd quotidien.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un lourd quotidien.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L’impunité au quotidien
» Magie pratique au quotidien
» & les emmerdes du quotidien. [Sil]
» Tank super lourd
» Le Quotidien [attention il y a du Lourd]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'académie de la lune écarlate :: Stock :: RPs-
Sauter vers: