Version Quatre de l'Académie- School Life- Romance- Magical
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ainsi, une vie paisible fut ruinée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Matt Gilson

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 22/07/2016

MessageSujet: Ainsi, une vie paisible fut ruinée.    Mer 17 Aoû - 14:25

***** de directeur. Pensa distraitement Matt. Certes, il ne se permettait pas de l'insulter à la légère tout de même mais ce dernier se foutait de lui. Il était professeur d'art martiaux, bordel! Déjà, il assurait la surveillance et la cuisine avec ce cher Aaron et maintenant, on lui demandait de surveiller les couloirs de l'étage des filles? Sérieux? Le blond n'avait qu'envie de se taper la tête contre un mur à cet instant.
Pourtant, après avoir quitté le bureau du directeur, il se rendit dans le bâtiment en question, à l'étage précisé. L'homme n'aimait pas être ici, vraiment pas. Si une jeune élève sortait en sous-vêtement de sa chambre? Car, certaines ne devaient pas connaître la décence. Dans ce cas là, que ferait-il? La renvoyer s'habiller? Et si elle l'insultait de pervers et quand suite, tout le monde le traite ainsi? Etre professeur dans cette académie était vraiment un travail risqué et assez déplaisant, parfois.
Matt essaya de se sortir toutes ses mauvaises idées de sa tête. Loin d'être matinal, devoir se lever à six heures à cause d'un rendez vous fixé une heure plus tard avec le directeur n'était vraiment pas agréable.
Maintenant, il devait être dans les huit heures et demi, voir même neuf heures. L'enseignant n'avait pas de montre pour savoir. Puis, pour le moment, tout s'était bien passé et il se trouvait être plus capable qu'avant.
Adossé contre un mur, il attendait patiemment que la matinée passe ou qu'on lui donne un autre travail à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kayla Dartfall

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 22/07/2016

MessageSujet: Re: Ainsi, une vie paisible fut ruinée.    Mer 17 Aoû - 23:54

Il était vingt-et-une heure et dans une heure, Kayla avait rendez-vous avec Yuna et Yoru pour accomplir son défi et, au passage, récupérer la bestiole qui l'accompagnerait durant quatre ans à l'académie. La jeune femme priait pour qu'elle ne soit pas rabat-joie... mais on ne cessait de lui dire "tel maître, telle familier" aussi avait-elle espoir d'avoir un nouveau complice sous la main.
Mais là n'était pas le sujet. Elle venait de déposer Obama à la Maison Blanche et se lavait à présent soigneusement les mains. Malgré ce qu'elle laissait penser, ses parents avaient quand même réussi à lui inculquer quelques bonnes manières, même s'ils auraient espéré bien mieux qu'une fille à ce point... Sans gêne ? Au fond, ça avait toujours blessé la jeune femme d'être considérée comme une erreur. Elle savait qu'elle ne les satisfaisait pas mais, au lieu de tenter de s'améliorer, elle avait décidé de les faire morfler jusqu'au bout... et elle avait fini par mal tourner. Mais avec Yoru dans cette école et une fille aussi cool que Yuna, elle espérait bien pouvoir remonter un peu la pente.

Enfin bref, une fois ses mains sèches, elle sortit des toilettes en chantonnant, soulagée. Bah oui, vu la bouillie sans goût qu'on leur avait servi ce soir-là, elle était bien contente de vider son estomac.

- Ah ce que ça fait du bien de chier dans l'eau~ ♪ Voir sa merde qui flooootteuuuh~ ♪

C'est en terminant cette gracieuse phrase qu'elle vit, juste en face d'elle, le professeur d'un peu plus tôt. Elle haussa un sourcil, observa la droite du couloir, puis la gauche, avant de ramener son regard sur l'homme en face d'elle.

- Les douches c'est au fond du couloir, vous ne verrez pas de filles à poil ici... lâcha-t-elle avec un sourire moqueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matt Gilson

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 22/07/2016

MessageSujet: Re: Ainsi, une vie paisible fut ruinée.    Lun 10 Oct - 11:12

Un nouveau soupir lui échappa, ce travail.. Ce travail ne lui convenait définitivement pas. De plus, cela n'irait pas en s'arrangeant. L'ennui commençait à s'emparer de son être mais ce dernier fut vite remplacer quand les douces et mélodieuses paroles d'une élève lui parvinrent à l'oreille. Comment les définir? Comment exprimer la fatigue qui s'empara de lui à cette écoute? Il ne sut. Toute fois, dans un premier temps, un très brève sourire s'afficha sur ses lèvres car une part s'était amusée mais le côté professeur sérieux reprenait toujours le dessus. Il ne devait pas se laisser aller devant une élève! Sinon, son autorité périrait à jamais. Mais alors que le maître en art martial s'emportait dans diverses pensées concernant cette triste et difficile année qu'il l'attendait, la brune lui adressa la parole, enfonçant le couteau dans la plaie.

"-Pourquoi me prends-tu tout de suite pour un pervers, venu mater des élèves? Vous n'êtes pas à mon goût. Je préfère les.. "

Il voulut rajouter une blague un peu dégueulasse mais se ravisa sur le champ. Sa réputation en prendrait un coup et il préférait éviter ça quand même. Surtout qu'il se rappelait avoir vu la gamine traînait avec Yoru donc il ne sut pas trop quoi attendre à une discussion avec cette dernière.

"-Oh, aussi, fais attention, au couvre-feu. Je suis juste là pour vous surveiller et je me gênerais pas à mettre des heures de colle si vous enfreignez le règlement."

De mots d'avertissement qu'il donnait à tous les élèves sans exception, Kayla n'y manquait pas. Même ses mots sortaient à chaque élève qu'il croisait aussi tard dans la soirée. Une habitude qu'il avait pris avec l'année précédente où beaucoup se plaignait d'heures prises car il n'était pas "au courant" du règlement. Souvent, il suffisait que les parents fassent quelques remontrances au directeur pour que leurs progénitures les évitent. Les gosses de riches.. Déprimant. Matt ne pensait tout de même pas tomber face à lui d'entre eux, enfin, pas une enfant pourri-gâté en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kayla Dartfall

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 22/07/2016

MessageSujet: Re: Ainsi, une vie paisible fut ruinée.    Ven 4 Nov - 21:34

Elle afficha des yeux ronds comme des soucoupes lorsqu'il lui annonça qu'il préférait les... Enfin, il n'avait pas besoin d'en dire plus, elle avait parfaitement compris. Et même s'il semblait regretter ses paroles, c'était trop tard. Maintenant, elle savait qu'il était de ce bord-là. Elle haussa alors les épaules.

- Ah. Puis elle sourit. Mais je plaisantais, vous savez. Jamais je ne me permettrais de penser que monsieur le directeur engagerait des pervers pour enseigner dans une école aussi prestigieuse que celle-ci.

Son ton était débordant d'ironie. Bon, elle avait toujours étudié dans des écoles de riches, mais depuis quelques temps trainait plutôt avec les gens des bas quartiers... Si bien que les gosses pourris-gâtés l'emmerdaient. Et que les profs qui se prenaient trop au sérieux, qui était trop prétentieux et condescendants lui donnaient envie de vomir. M'enfin bon, celui-là avait l'air un peu perché mais pas méchant.

- Ne vous en faites pas pour moi. Elle compta sur ses doigts, puis arriva au chiffre 8. Elle afficha un large rictus. J'ai déjà été virée de 8 établissements, ce n'est pas quelques heures de colles qui vont me faire peur.

Là-dessus, elle éclata de rire puis lui dit qu'elle devait y aller. Après tout, elle avait encore son pari avec Yoru et Yuna à gagner...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matt Gilson

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 22/07/2016

MessageSujet: Re: Ainsi, une vie paisible fut ruinée.    Dim 29 Jan - 3:53

L'adolescente n'était pas une gosse de riche ordinaire. Elle était particulière, assez drôle parfois. Le professeur ne savait pas trop à quoi s'attendre avec une élève pareille mais l'année l'aiderait à le découvrir.

Silencieux, il ne prit pas la peine de prononcer la moindre parole, écoutant avec intérêt ce qu'on lui racontait. Quand elle ironisait sur les professeurs, elle avait plutôt raison. Matt ne possédait aucune raison de la contredire, ni de surenchérir. Puis, elle enchaîna sur sur ses renvois. Sa logique n'était encore fois plutôt vraie.

C'est ainsi que au dernier moment, quand par politesse, elle salua son professeur, il en fit de même. Les élèves, souvent pourris, ne prenaient même pas la peine de dire au revoir à leurs enseignants, après tout, ils n'étaient que du personnel à leur disposition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ainsi, une vie paisible fut ruinée.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Ainsi, une vie paisible fut ruinée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La ferme, un endroit paisible? Pas sûr... [Libre]
» Ainsi sera ta vie [PV Mistral Glacé]
» Frère... puis-je t'appeler ainsi? Tant de temps s'st écoulé..
» "Ainsi, font, font, font, trois p'tits tours et puis s'en vont." (Avec Isa)
» Une clairière paisible... [solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'académie de la lune écarlate :: Stock :: RPs-
Sauter vers: